L'impression numérique est une technique fabuleuse : elle nous permet depuis peu d'ouvrir le champ des possibles de la reproduction graphique. Bien que très perfectionnée, cette méthode nécessitera quand-même que l'on respecte certains critères au moment de la conception du design pour que le résultat soit à la hauteur de ses attentes... Rassurez-vous, il n'y a rien de bien sorcier.

Pour les explications, c'est ci-dessous que ça se passe.


Le format

Im-po-ssible de passer à côté de la notion de format quand on touche un petit peu à l'univers du graphisme. Il s'agit de la mention qui suit le nom de votre fichier (par exemple, monsomptueuxdesign. format). Plusieurs options sont à notre disposition : .jpg pour les images fixes de qualité réduite, .gif pour les images animées, .mp4 pour les vidéos, ...).

En Print on Demand, le format qui nous intéresse est le .png.
Ça s'explique par deux raisons : déjà car il permet la meilleure qualité d'image possible et aussi car il est le seul format à supporter le fond transparent, indispensables pour un rendu d'impression bien propre.

Mais attendez, comment ça, un fond transparent ?


Le fond transparent

Le fond de votre design, c'est l'arrière-plan votre composition. Il n'a pas vraiment d'utilité, surtout en Print on Demand où le conserver donnera un effet assez disgracieux une fois votre design imprimé...

Une sorte de bordure brute, comme vous pouvez le constater ici :

Pour éviter ceci, il vous faudra utiliser le format d'image cité ci-dessus : le .png. Une fois transparent, en fonction de l'outil que vous utilisez pour votre création graphique, votre fond pourra être visible sous forme de quadrillage gris et blanc, mais rassurez-vous : il ne se verra pas dans sa version imprimée !


La qualité

Personne ne veut d'un produit dont l'impression ressemble à une capture d'écran d'une partie de Snake sur un vieux Nokia. Or, si la résolution de votre visuel est basse, c'est pile l'impression qu'il donnera. Un bon pixel est un pixel qui ne se voit pas.

Il est donc conseillé de réserver la meilleure qualité possible à ses créations en respectant une résolution de 150dpi au minimum jusqu'à 300dpi pour un effet HD assuré. En terme de dimensions, prévoyez au moins 4000px pour le côté le plus long de votre design.

Hé oui, il ne faut pas avoir peur de voir les choses en grand !


Les couleurs CMJN

La colorimétrie, ça vous parle ? C'est le petit nom donné à la science des couleurs : cette dernière définit le spectre, c'est à dire l'éventail de couleurs visibles par l'oeil humain, traduisibles - ou non - en fonction du support.

Certains supports pourront renvoyer l'image de certaines couleurs... Et d'autres non ! Sinon, ce serait trop simple.

Les écrans renvoient les couleurs appartenant au profil RVB (rouge, vert, bleu). Toutes les couleurs qu'ils nous permettent de voir sont des mélanges de ces trois nuances. Les supports imprimés, quant à eux, ont leur propre profil colorimétrique, le CMJN (cyan, magenta, jaune et noir).

Contrairement aux apparences, le profil RVB que nous renvoient les écrans est plus large que le CMJN. Il comprend par exemple les couleurs fluorescentes. Malheureusement, ces couleurs, comme toutes celles qui ne sont pas comprises dans le CMJN, ne seront pas imprimables... Et il n'y a rien à faire : si vous tentez de les imprimer, le rendu sera terne et très peu comparable à l'original.

Trois conseils, donc :


Un contraste suffisant

Le contraste, un autre critère décisif de la qualité générale de votre produit customisé ! Il s'agit du degré de différence entre les éléments clairs et foncés d'un ensemble.

Sans un contraste suffisant entre le support et le design, la lisibilité est fortement compromise, et négliger la lisibilité, c'est littéralement rejeter la bonne compréhension de tous ceux qui croiseront votre produit. Un peu dommage, non ?

Ainsi, respecter le contraste entre votre choix de produit et votre création, c'est ne pas s'essayer à des concepts monochromes d'impression noire (ou nuance trop foncée) sur du textile noir ou au contraire, du blanc (ou couleur trop claire) sur un support blanc. C'est original, d'accord, mais si c'est rare, c'est peut-être car ce n'est simplement pas adapté...

Si vous souhaitez vérifier cet aspect de votre design, il existe des outils en ligne permettant de comparer le contraste d'une couleur avec son fond, comme celui-ci ou bien cet autre-ci.

Ils sont initialement prévus pour un usage Web mais pourront vous donner une idée du contraste souhaité !

https://colourcontrast.cc

https://app.contrast-finder.org/?lang=fr


Ne pas utiliser de semi-transparence

En design, la semi-transparence, c'est ce qui se trouve entre l'opacité et l'invisibilité totale (aussi appelée la transparence, celle-là même dont on vous parlait plus haut pour votre fond).
En fonction de son degré, elle permettra de voir plus ou moins la couleur qui se trouve juste en-dessous. Cette semi-transparence est utilisée pour donner du relief et un effet de dégradé de texture à un ensemble.

Mise sur un fond transparent en quadrillage (comme mentionné plus haut), cette semi-transparence ressemblera à ceci :

Dans certains cas, son utilisation est pertinente, mais il faut savoir qu' elle n'est pas adaptée à l'impression numérique. Cette (géniale) technique d'impression permet de reproduire de couleurs solides grâce à des pigments concentrés et ces derniers ne peuvent pas se diluer...

En gros, soit on imprime, soit on imprime pas, mais il n'y a pas d'entre deux !

De plus, pour que votre impression tienne et soit visible, une base blanche est utilisée en première couche : si la couche supérieure (les couleurs) contient des parties transparentes, cette base sera inévitablement visible et ne permettra pas un rendu fidèle à l'original. Cette contrainte, est malheureusement incontournable. Ainsi, on vous demande donc de veiller à ce que vos designs ne contiennent pas d'éléments semi-transparents...

Ou, si c'est le cas, de les supprimer ! Promis, vos créations seront canons sans.

Comment savoir si mon design contient des éléments semi-transparents ?

Ajoutez, dans votre outil de création graphique, un calque coloré (en gris par exemple) et glissez le sous votre visuel. Si le rouge est visible au travers de certaines zones, c'est qu'il contient de la semi-transparence. De même, si vous pouvez voir le quadrillage apparaitre dans certaines zone, le visuel contient de la semi-transparence.

Exemple de visuel avec semi-transparence Le même avec un calque gris au dessous

Si vous tenez absolument à un effet de transparence, on vous conseille alors l'utilisation du half-toning (demi-teinte).



Il y en a peu, elles sont faciles à respecter, faites du bruit pour... Les règles ultimes pour une jolie impression de vos designs :

  • Enregistrer son design au format .png ;
  • Utiliser un fond transparent ;
  • Respecter une résolution de 150dpi minimum ;
  • Prévoir 4000px minimum pour le côté le plus long du design ;
  • Proscrire les couleurs fluorescentes ;
  • Travailler son design en CMJN ;
  • Être attentif au contraste de sa création ;
  • Eviter les micro-détails
  • Proscrire les éléments semi-transparents.



IMPORTANT : Notez que sur les textiles blanc, le blanc de votre visuel n'est jamais imprimé.

Vous ne pouvez donc pas envoyer un logo tout blanc sur un produit blanc : rien ne serait imprimé.

De même sur un textile noir (uniquement noir), le noir de votre visuel ne sera pas imprimé : ce sont les deux seules exceptions, c'est alors le textile qui remplace la couleur.

Enfin, évitez les micro-détails : les petits points, traits trop fins, petits caractères d'écriture de seulements quelques millimètres peuvent ne pas être correctement imprimés.

Même si nos imprimantes nous permettent une restitution très précise de vos visuels, le textile est moins défini qu'une feuille de papier : ces micro-détails risquent donc de ne pas apparaître convenablement, tenez-en compte avant d'envoyer vos visuels.

Pour plus d'informations, un article est à votre disposition :

Comment préparer des visuels parfaits pour l’impression
Préparer vos visuels, une étape sacrément importante qui vous assurera une qualité d’impression au top.

¿Cuáles son las directrices para el diseño/archivos visuales?  Quali sono le linee guida per il design e i file visivi?  Wat zijn de richtlijnen voor het ontwerp / visuele bestanden?  Was ist bei Design-/Visualdateien zu beachten?  What are the instructions for the design / visual files?