Top 8 des tendances graphiques en 2023

Si vous vous bouchez les oreilles, "mode" rime avec "2023". Ce n'est pas un hasard.

Conseils et inspiration graphisme pour mieux vendre en ligne grâce à TPOP.

Ça y est ! Elles sont là : les grandes tendances graphiques de 2023. Vous en rêviez depuis si longtemps ! Pas vrai ?

Peut-être pas vrai, en effet, car l'année n'a même pas commencé. Pourtant, les voilà déjà, prêtes à vous inspirer pour vos prochaines beautés graphiques !

Est-ce de la divination ? Ou un conseil de designers hipsters qui se réunit autour d'une table pour décider des prochaines tendances, le tout avec des bonnets vissés sur la tête et des cafés latte Starbucks hors de prix à la main ?

Hé bien, c'est en fait tout simple : il s'agit de l'évolution naturelle du condensé des mouvements artistiques qu'on a pu observer en fin d'année... Oui, celle-là même qu'on s'apprête à partager avec vous ! Ce que vous êtes perspicace, alors.

Allez ! Embarquez avec nous pour un superbe voyage esthétique à travers 2023, vous n'avez même pas besoin de votre passeport... Et vous allez en prendre plein la vue.



Tendance #1 : Le mysticisme

Idées marketing et branding pour son business de dropshipping avec TPOP.
Sources : Kaotiko, Stradivarius


C'est pas la première fois qu'on le dit, certainement pas la dernière : souvent, les tendances artistiques sont là pour nous sortir la tête de notre réalité et nous catapulter dans un univers magique dépassant notre quotidien.

Avec la tendance du mysticisme, nous voilà servis ! Entre symbolique astrale, signes du zodiaques, cartes de tarot et illustrations délicates rappelant la divination... Cette vague esthétique nous prend par la main vers un endroit très spécial, un endroit hors du temps et de l'espace. C'est simple : si cette tendance était une personne, ce serait cette fille à frange courte et piercing au nez qui grâce à votre signe astrologique saura prédire votre avenir, celui de votre famille et le programme télé de la semaine prochaine. Le mysticisme fait rêver, le mysticisme est mystérieux et bonne nouvelle...

Il est à votre portée ! Pour cela, combinez illustrations aux traits fins de lunes, étoiles ou soleil dans des compositions à la géométrie savamment calculée et vous voilà en route pour un voyage interstellaire à couper le souffle... Et que les idées fusent ! 🚀

Tendance #2 : l'évasion surréaliste

Art généré par l'intelligence artificielle et autres tendances graphiques et design 2023.
Sources : AI Poster Studio sur Etsy, Fibek sur NightCafe

Ça représente un monde magique semblant appartenir à une galaxie fort fort lointaine ? Un univers merveilleux qui réveillerait l'âme d'enfant des plus aigris d'entre nous (même de votre prof d'EPS de 6ème) ? Pas de doute : c'est de l'évasion surréaliste, une autre grosse tendance du graphisme en 2023.

Savant mélange d'imageries fantastiques, de science-fiction et de cyberpunk, cette tendance s'exprime dans un style visuel au réalisme quasiment photographique. On le dit de suite : cette grosse tendance est étroitement liée à l'art généré par l'intelligence artificielle. Si vous n'avez pas encore entendu parler de ce dernier, ça peut être parce que :

  • Vous venez de vous réveiller de votre coma après un accident de palet breton et êtes désormais amnésique ;
  • Vous vivez dans une communauté Amish et... Mais attendez, comment êtes-vous arrivé ici ? ;
  • Vous vivez depuis 6 mois avec un casque diffusant Crazy Frog à volume maximal (c'est pour un record mondial).

Ou alors ça peut être que vous êtes passé au travers des mailles du filet, ça arrive ! Quoi qu'il en soit, ça se résume facilement : ce qu'on appelle l'AI art en anglais, ce sont les oeuvres d'art créées grâce à l'intervention d'une intelligence artificielle.

Dall-E, Midjourney, Nightcafe... Les outils de création d'art IA se multiplient et se démocratisent pour devenir peu à peu accessible à tous.  Alors oui : cette technique rend l'art à la portée de tous, c'est chouette ! Avoir la créativité sans en avoir la technique, ça se peut et c'est frustrant... Notamment lorsqu'on a des idées potentiellement rentables, en POD par exemple.

Sauf qu'il y a anguille sous roche, ou murène sous patate comme on le dit en Nouvelle-Calédonie (si si, vous pouvez vérifier) : l'IA génère de l'art en interrogeant sa base de données et en mélangeant une multitude d'images simultanément... Ce qui cause des problèmes de copyrights vis à vis des artistes des visuels originaux ! C'est pourquoi nous vous conseillons d'utiliser cette technique avec modération et de toujours, TOUJOURS vérifier dans les conditions d'utilisation de votre plateforme d'IA que vous êtes autorisé à re-distribuer votre création.

Tendance #3 : Nostalgie des années 2000

Concevez votre prochain produit best-seller et gagnez de l'argent grâce aux conseils marketing et branding de TPOP.
Sources : Leticia Trovo sur Behance, Bershka

La nostalgie des années 90 ? C'est très 2022. En 2023, on passe sans se retourner à l'étape suivante... Celle des années 2000.

Shhhhh, non, pas de panique ! Vous pouvez respirer un bon coup : on ne parle pas des jeans taille-basse, des robes superposées aux pantalons, des sourcils épilés jusqu'à disparition totale et de CETTE CHANSON.

Tout ça c'est fini, promis... Quand on dit années 2000, on parle plutôt d'une esthétique graphique surnommée le graphisme acide, ou encore le grunge Y2K (comprendre year 2000). Cette esthétique mélange une joyeuse ribambelle de codes visuels, comprenant polices et géométrie déformées, textures métalliques, éléments rétro-futuristes et imagerie d'une technologie révolue (fenêtres grises de Windows 98, disquettes, téléphones à clapets). Côté couleurs, c'est une palette très caractéristique qui s'exprime à travers cette tendance : fuchsia, cyan, violet vif et noir et blanc pour venir ajouter du contraste.

Le résultat ? Une esthétique riche, reconnaissable entre mille, qui vous transporterait en un clin d'oeil dans une rave party du début des années 2000 (une cool, pas une qui sent la transpi et où le sol colle sous les baskets).

Et c'est ça qui est bien avec ces tendances nostalgiques : c'est que le petit Antonin, 17 ans, pourra profiter des meilleurs côtés de cette décennie et porter son joli t-shirt années 2000 complètement insouciant... Sans savoir comment étaient vraiment les années 2000. Quelle chance, Antonin !

Tendance #4 : Les mascottes cartoon

TPOP, le Print on Demand écologique et gratuit, vous donne ses conseils pour créer vos produits imprimés.
Sources : Zara, Futura sur Behance

L'époque qu'on traverse tous ensemble peut facilement faire céder à une certaine méfiance face aux marques : empreintes carbones indécentes, abus du capitalisme, fast-fashion, green-washing... Tout ça peut donner à notre quotidien comme un léger parfum de "Je ne les crois plus", de "On nous ment" voire de "Après tout, qu'est-ce qui m'empêche d'aller vivre tranquille dans la forêt communale, me nourrir de pissenlits et tresser mes propres sandales en gazon de square public ?".

Face à ce phénomène, les marques semblent avoir eu recours à une excellente manière de susciter la sympathie du public... Elles font appel à des mascottes ! Plus particulièrement de mignonnes mascottes aux airs de cartoon rétro : fun, mémorables et pleines de couleurs, ces dernières sont partout dans notre paysage graphique en cette fin d'année. Elles traduisent parfaitement l'envie des marques de s'humaniser, de ré-insuffler une note personnelle dans leur branding et leur marketing... Et c'est vrai, ça fonctionne. Imaginez, si Une-Certaine-Compagnie-Pétrolière © avait pour mascotte un mignon petit coquillage aux yeux qui brillent... Ça les rendrait presque sympathiques (on a dit presque).

Dans un style iconographique simpliste très 70's et des couleurs primaires, ces mascottes cartoon seront parfaites au sein de vos supports de branding et de marketing... Comme pour ajouter une pointe d'ambiance groovy à vos créations POD.

Tendance #5 : Les polices Serif

Top des tendances graphisme et design 2023 avec TPOP le Print on Demand facile et gratuit.
Source : Urban Outfitters

N'importe quoi arrêterait d'être cool à force d'être trop vu, trop entendu, trop utilisé ! C'est la nature humaine qui le veut. Très bon exemple pour démontrer le phénomène : ces biscuits que nos mères rachètent à outrance, tout ça parce qu'on a dit une fois bien les aimer. C'était bien les dix premières fois, moins les 43 d'après.

Dans le monde du design graphique et plus particulièrement de la typographique, les biscuits, ce sont les polices Sans serif. Autrement appelées "polices sans empattements", elles renvoient une image minimaliste, moderne et épurée, face à des polices Serif (avec empattements) plus classiques, ancrées dans la tradition. Parce qu'on a conscience que rien n'est plus parlant qu'une image (à part Fabrice Luchini, sacré bavard celui-là), voyez-par vous-même la différence entre ces deux catégories de polices :

Conseils typographie et choix de polices avec TPOP, votre partenaire e-commerce.

Les empattements, ce sont donc ces petits ornements à l'extrémité des traits de la police, ceux qui nous font passer de l'ambiance "start-up de la Sillicon Valley" à "Dico momifié par des années de poussière". Voilà des années que le Sans serif vivait des années de règne serein, installé confortablement dans son trône. C'était sans compter sur le retour des polices Serif, qui viennent reprendre le pouvoir qui leur a appartenu si longtemps. Hé oui : les polices Serif sont inscrites dans la tradition, elles représentent la sécurité, la familiarité. L'idéal quand le public est en manque de... ? Oui, bravo, de confiance ! Vous avez gagné notre amour éternel. Bon d'accord, vous l'aviez déjà.

On voit donc de plus en plus de marques revenir vers des polices Serif pour leurs supports de branding et de communication. Côté mode et déco, il y a comme une évidence : le classicisme des polices Serif en charme plus d'un. Largement plus. Même des marques à l'identité très moderne s'y essaient, avec l'exemple de Fila plus haut, par exemple. Autre bonne raison d'utiliser des polices Serif : le Comic Sans MS n'en fait PAS partie. Alors pourquoi ne pas vous y essayer ? Vous n'avez aucune excuse. Non, celle de l'aquaponey ne marche plus depuis 2007.

Tendance #6 : Le punk

Mieux vendre des vêtements et accessoires en e-commerce grâce à une meilleure stratégie de marketing digital.
Sources : Bershka, Urban Outfitters

Et si on arrêtait la course à la perfection ? À la symétrie ? Faisons une pause. Prenons le temps de lâcher prise. Arborons fièrement l'épi de nos cheveux. N'ayons pas honte quand on dit "bonsoir" à notre voisin à 8 heures du matin. Envoyons des mails auxquels il manque la pièce-jointe comme s'il en pleuvait.

Voilà l'idée du mouvement punk : célébrer la beauté du chaos ! Et voilà une bonne nouvelle : en 2023, il s'invite parmi les plus grandes tendances graphiques de l'année (sans frapper, comme un vrai rebelle).

Le punk se résume par un joyeux patchwork de codes visuels : collages maladroits, mélange de photos, d'illustrations et polices chaotiques aux allures de graffitis ou de journaux découpés, textures déchirées, effet pointillé pop-art ou encore référence au DIY (le DIY cool, pas les tutos au pistolet à colle de Facebook) : ce mouvement mise sur l'abondance de codes visuels et sur leur association sans prise de tête, jamais. C'est un véritable souffle d'énergie qui vient décoiffer le monde du graphisme. Il nous donne envie de chausser de grosses boots, de quitter notre chez-nous en claquant la porte et d'aller faire des pogos déchaînés en concert ! Puis de rentrer à 23 heures pour s'emmitoufler dans notre plaid avec un chocolat chaud, car quand-même, n'exagérons rien.

Tendance #7 : Le mélange de médias

Inspiration graphisme et design pour créer ses produits Print on Demand en ligne grâce à TPOP.
Sources : Hattie Stewart, El Baker Art sur Etsy

Dis-donc, est-ce qu'on ne viendrait pas rajouter une couche de fantaisie à la réalité ? C'est ce que semble se demander haut et fort cette autre grosse tendance graphique. Décidément, c'est plus qu'évident : en 2023, notre paysage graphique veut à tout prix nous faire fuir le monde nous vivons. Ce monde où on n'écoute plus Shaggy et où Kanye West a le droit de s'exprimer.

Dans cette mission de dépaysement, le mélange des médias excelle ! L'idée est toute simple : il s'agit de prendre un support (le plus souvent, une photographie) et de lui insuffler de touche de couleurs et d'excentricité sous forme d'illustrations, de coups de pinceaux ou d'éléments 3D. Ce style vient brouiller les pistes entre réalité et imaginaire et nous donne un petit coup de pouce pour (re)voir notre quotidien avec des yeux d'enfants. C'est frais, c'est léger, c'est vitaminé : on adore. Et puis ça nous rappelle quelque chose... Mais on ne sait plus trop quoi.

C'est terrible, on l'a sur le bout de la langue...


Roooooh, bon, ça nous reviendra peut-être un jour.

Tendance #8 : Le dégradé abstrait

Concevoir des produits best-sellers et se faire plus d'argent grâce à son business en ligne avec TPOP, l'expert e-commerce.
Sources : Urban Outfitters, Song Hojong sur Behance

On le sait : le dégradé a déjà fait ses preuves au sein de l'univers du design graphique ces dernières années. Pourtant, le revoilà... Oui, mais sous une nouvelle forme, comme un phoenix qui renaît de ses cendres ou bien un savoureux gratin de restes.

En 2023, le dégradé nous revient sous une forme très spéciale, qui vient contraster avec les dégradés aux lignes marquées et aux couleurs vives dont nous avions l'habitude jusqu'à maintenant. New Year, new eux : désormais ils adoptent des formes abstraites, souvent rondes et oblongues, qui leur donnent des airs d'objets flottants presque palpables. Côté texture, les lignes des dégradés édition 2023 sont diffuses et douces. Le résultat ? Très chouette. Pour développer un peu : l'effet est un véritable petit bonbon pour les yeux, c'est délicat, c'est presque calmant, ça vient radicalement changer des dégradés très tech vus tout partout ces dernières années.

Vous vous sentez inspiré, voire irrésistiblement attiré par votre tablette graphique ? Pas si vite ! On vous conseille d'éviter les dégradés d'opacité (aussi appelés semi-transparence) pour le textile, qui ne sont pas gérés par l'impression numérique, comme expliqué ici. En gros, des dégradés aux contours diffus comme sur le poster du visuel ci-dessus à droite ne seront pas reproductibles sur des vêtements s'il n'y a aucun fond de couleur sur votre fichier. Par contre, pour les autres supports (mugs, posters, etc.), tout baigne !



On vous voit d'ici. Les yeux pétillants, la tête qui fourmille d'idées. Purée, ce que vous êtes beau. On vous a déjà dit que cette couleur de haut vous va super bien au teint ?
En tous cas, sachez-le, c'est toujours un plaisir de vous accompagner au fil de vos envies créatives. Quelles que soient vos inspirations en 2023, on a une conviction : vous allez faire des merveilles... En avant, maestro !